Accident - Collision avec un véhicule circulant en sens inverse, par le passé

2015

Exemples d’accidents

Déroulement de l’accident
Parce qu’il roulait trop vite, le conducteur d’une BMW E12 (525) s’est retrouvé sur la voie opposée quand il a pris un long virage vers la droite. Une collision frontale s’est produite avec une Open Ascona B qui arrivait en sens inverse. Sur les deux véhicules, le chevauchement atteignait environ la moitié de la partie avant. Sous la violence de l’impact, les deux véhicules ont été projetés sur plusieurs mètres vers l’arrière. Lors de l’examen technique de la BMW, d’importants défauts ont été constatés sur le système de freinage, mais ils n’ont pas été jugés comme étant cause probable de l’accident. La conductrice de l’Opel qui venait en sens inverse a freiné à fond avant la collision.

Véhicules
BMW E12 : première homologation 1974, (110-115 km/h), 1 400 kg masse
Opel Ascona B : première homologation 1979, (30-35 km/h), 1 000 kg masse

Conséquences de l’accident
BMW E12 : multiples blessures critiques sur tout le corps, a dû être désincarcérée par les pompiers
Opel Ascona B : conductrice décédée sur le lieu de l’accident

Cause/problème
Les dommages sur ce véhicule ont entraîné une forte déformation de l’habitacle. Pour protéger les occupants en cas d’accident, l’habitacle doit présenter une rigidité aussi élevée que possible. C’est ce qui garantit un espace suffisant pour la survie. Les parties du véhicule de l’autre véhicule impliqué ne doivent pas pénétrer dans cet espace pour que les éléments de sécurité passive (ceinture, colonne de direction de sécurité, airbags pour les véhicules actuels) puissent pleinement agir. Sur les deux véhicules de l’accident, l’absorption maximale de l’énergie par les zones avant touchées a été dépassée, ce qui a entraîné l’affaissement des habitacles.

Partager la page