Facteur humain

Facteur humain - L‘attention est la meilleure stratégie en matière de sécurité

Quel que soit le moyen de transport impliqué, les accidents de la circulation présentent généralement des causes multiples au premier titre desquelles figurent les excès de vitesse, l‘inattention et l‘alcool. La personne au volant constitue dans ce contexte le facteur de risque majeur et c‘est précisément sur ce point qu‘il convient d‘agir afin d‘améliorer encore la sécurité routière. La réalisation de cet objectif passe dans un premier temps par la détermination de l‘aptitude et de la capacité à conduire d‘un point de vue général, mais ce processus concerne également d‘autres aspects, tels que la somnolence diurne, la distraction, les bilans de santé volontaires pour les usagers d‘un âge avancé et la formation à la conduite.

BMW conduit sur route humide et conduit sept. 2017

Accidents dus à l’erreur humaine en Allemagne

Facteur humain

L’influence de l’alcool et des vitesses non adaptées ont nettement reculé, les vitesses inadaptées demeurent malgré tout le premier facteur en jeu dans les accidents mortels à cause unique.

Téléphone portable au volant sept. 2017

Une prise de conscience accrue des risques est impérative

Facteur humain

Conduite sous l’emprise de l’alcool, vitesse excessive, distraction due aux smartphones ou à d’autres systèmes de communication électroniques, la liste est encore longue.

Adolescent apprend à conduire dans une voiture sept. 2017

Permis de conduire progressif

Facteur humain

Les premiers jeunes en Allemagne ont eu la possibilité dès avril 2004 de participer au système de la conduite accompagnée à partir de 17 ans (BF 17).

Les enfants avec un bouchon rouge DEKRA augmentent dans le bus vert DEKRA sept. 2017

L’éducation à la circulation est la meilleure prévention

Facteur humain

L’éducation à la circulation est de toute manière à l’ordre du jour, et cela le plus tôt possible et jusqu’à la fin de la vie.

Le policier se tient devant un panneau d'avertissement sept. 2017

Risque élevé d’accident par l’usage des smartphones au volant

Facteur humain

L’utilisation du téléphone portable au volant représente un danger croissant depuis des années.

Homme avec l'interverrouillage d'alcool dans la voiture sept. 2017

Accompagnement thérapeutique par des psychologues

Facteur humain

Pour qu’un programme d’éthylotest anti-démarrage réussisse, il est en outre important que les données enregistrées par l’appareil soient analysées, par exemple pour discuter avec les utilisateurs en cas de tentatives de démarrage manquées systématiques.

un homme est en train de téléphoner au volant juil. 2016

L‘attention est la meilleure stratégie en matière de sécurité

Facteur humain

La personne au volant constitue le facteur de risque majeur et c‘est précisément sur ce point qu‘il convient d‘agir afin d‘améliorer encore la sécurité routière.

une femme bâille au volant juil. 2016

La somnolence diurne accroît le risque d’accident

Facteur humain

La fatigue au volant provoque souvent des accidents graves. Par conséquent, il est principalement recommandé de faire des pauses à intervalles réguliers en cas de long trajet.

Un automobiliste téléphone au volant. juil. 2016

La conduite « à l’aveuglette »

Facteur humain

Un conducteur sur deux (52 %) se sert de son téléphone en voiture et près de 5 % d’entre eux n’utilisent même pas le kit mains libres obligatoire.

Deux piétonnes regardent un portable en traversant la rue. juil. 2016

Les smartphones, une distraction à risque pour les piétons

Facteur humain

Les moyens de communication modernes, au premier rang desquels le smartphone, constituent l’un des facteurs qui jouent un rôle majeur en matière de distraction des usagers.

Une personne âgée est assis au siège du conducteur. juil. 2016

Groupes à risque particuliers

Facteur humain

Les médias n’ont de cesse d’évoquer les deux groupes à risque suivants : les jeunes adultes et les personnes âgées.