Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

Adapter le comportement de conduite à la situation du trafic

mars 2019

Nouvelles & Campagnes

EU Logo

Aujourd'hui déjà, les véhicules sont connectés de nombreuses manières différentes. Très bientôt, ils seront de plus capables d'interagir et deviendront des maillons d'un système de mobilité coopératif, connecté et automatisé. Cette interaction sera rendue possible par des systèmes de transport intelligents coopératifs (C-ITS). Cette nouvelle technologie permettra aux véhicules de « communiquer » entre eux, avec l'infrastructure routière et avec d'autres usagers de la route, et d'échanger des informations concernant, par exemple, des situations dangereuses, des travaux routiers et le minutage des feux de circulation, rendant ainsi les transports routiers plus sûrs, plus propres et plus efficaces.

Selon les indications de la Commission européenne, les nouvelles règles relatives au déploiement des C-ITS adoptées en mars 2019 marquent une nouvelle étape dans la modernisation du secteur européen de la mobilité, le conduisant vers la neutralité climatique dans la seconde moitié du siècle. Elles contribuent en outre à l'objectif à long terme de l'UE de faire en sorte que le nombre de morts et de blessés graves sur les routes s'approche de zéro d'ici à 2050 (« Vision zéro »). Dès cette année, les véhicules, les panneaux de signalisation et les autoroutes seront équipés d'une technologie permettant d'envoyer des messages types à tous les participants du trafic routier.

Les spécifications établissent des exigences légales minimales pour garantir l'interopérabilité des différents systèmes coopératifs utilisés, Cette interopérabilité est indispensable pour permettre à toutes les stations équipées d'échanger des messages avec n'importe quelle autre station, en toute sécurité et dans un réseau ouvert. Selon la Commission européenne, la connectivité numérique entre véhicules et entre véhicules et infrastructures de transport devrait améliorer considérablement la sécurité routière, l'efficacité du trafic et le confort lors de la conduite en aidant le conducteur à prendre les bonnes décisions et à s'adapter à la situation du trafic.

Partager la page