Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

Attention aux gyrophares et aux sirènes !

avr. 2016

Infrastructure

Comment dois-je me comporter correctement si un véhicule d’intervention ayant activé son gyrophare et sa sirène apparaît derrière moi ? Les usagers motorisés se trouvent confrontés à cette question à maintes reprises sur la route. Tout d’abord, il leur est recommandé d’observer la ligne de conduite suivante?: ne pas s’affoler, garder son calme et s’orienter. D’où provient le signal ? Dans quelle direction les véhicules d’intervention se déplacent-ils ? Quel est le nombre de véhicules concernés ? Une fois une réponse apportée à ces questions, il convient de réduire la vitesse autant que nécessaire et de créer un «?couloir de secours?» pour les véhicules d’intervention, et ce, dans une seule direction en cas de trafic en accordéon ou d’embouteillage sur les autoroutes et sur les routes à deux voies ou plus.

Toutefois, ce «?couloir de secours?» n’est obligatoire depuis 2012 que dans quatre pays européens, autrement dit en Allemagne, en République tchèque, en Autriche et en Hongrie. À l’inverse, la création d’un tel couloir est facultative en Suisse et en Slovénie. En outre, ce dernier doit être ouvert entre la voie la plus à gauche et celle située à côté afin de garantir un espace suffisant pour la traversée des véhicules d’intervention. Les usagers de la voie de gauche et de celle de droite doivent donc serrer respectivement tout à fait à gauche et à droite. Dans le cas de chaussées à voies multiples, les véhicules de la voie de gauche et de droite roulent respectivement vers la gauche et vers la droite. Cette règle s’applique en Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Slovénie et en Suisse. En République tchèque, la réglementation stipule que le «?couloir de secours?» doit être formé dans une seule direction entre la voie centrale et celle de droite sur des sections de plus de deux voies. Les véhicules de la voie de droite doivent donc serrer à droite au maximum de leurs possibilités pendant que tous les autres conducteurs doivent faire de même du côté gauche.

Par ailleurs, il convient de mentionner un autre point important, à savoir le fait de ne pas penser au «?couloir de secours?» uniquement à partir du moment où le trafic est à l’arrêt. Dans les embouteillages, les véhicules se trouvent très près les uns des autres. Cette situation pose souvent des problèmes ne serait-ce que pour parvenir à rouler vers le côté et à libérer le couloir en question. C’est la raison pour laquelle il est vivement recommandé à tous les conducteurs de voitures de rouler au bord de leur voie dès les premiers signes de trafic en accordéon de telle sorte que le couloir de secours demeure ouvert. De plus, en cas d’accident ou de panne, il est conseillé à tous les passagers, dans la mesure du possible, de porter un gilet de signalisation aux normes au moment de quitter le véhicule et de rechercher un espace protégé sur le côté. À ce propos, il est judicieux d’emporter un nombre de gilets égal à celui de passagers dans la voiture, d’autant plus qu’une telle recommandation est même obligatoire dans certains pays européens à l’heure actuelle.

Partager la page