En allemagne, la tendance reste positive pour les poids lourds et les tracteurs de semi-remorques

juin 2018

Accidents

Si l’on considère les chiffres de 2017, les statistiques provisoires d’accidents publiées par l’Office Fédéral Allemand de la Statistique indiquent, dans le contexte d’un recul général du nombre de victimes de la route, une forte augmentation du nombre d’occupants tués dans des véhicules de transport routier de marchandises. En chiffres : en tout 168 tués, soit une augmentation de 35 tués ou 26 % par comparaison avec l’année précédente. Toutefois, un examen plus approfondi des chiffres révèle que l’augmentation concerne principalement les occupants de véhicules utilitaires légers pesant jusqu’à 3,5 tonnes (camionnettes). Pour eux, les statistiques font état d’une augmentation se chiffrant à 32 tués. En ce qui concerne les occupants de camions de plus de 3,5 tonnes, le nombre de tués a diminué de trois, mais monté de cinq pour les occupants de tracteurs de semi-remorques.

Si on ne considère pas les occupants, mais le nombre total de victimes d’accidents impliquant des véhicules utilitaires légers ou lourds, l’image est similaire : en 2017, 235 personnes sont mortes dans des accidents impliquant des camionnettes – un tiers de plus que l’année précédente. En même temps, le nombre de victimes d’accidents impliquant des poids lourds et des véhicules articulés a légèrement diminué. En tout, 15 personnes de moins sont décédées que pendant l’année 2016 dans des accidents impliquant les deux groupes de véhicules utilitaires lourds.

Situation en france et aux états-unis

À plus long terme, l’évolution est également positive dans d’autres États membres de l’UE, par exemple en France. C’est ainsi que dans ce pays, le nombre de victimes d’accidents impliquant des véhicules utilitaires de plus de 3,5 tonnes a reculé, entre 2000 et 2010, de 6,3 % par an en moyenne, et à partir de 2010 d’environ 2 % par an. En 2016 toutefois, d’après l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), on a observé une nouvelle augmentation du nombre de morts de 4,2 % par rapport à 2015, ce chiffre passant de 473 à 493. Environ la moitié de ceux-ci étaient des occupants de voitures de tourisme, environ un tiers des usagers de la route non protégés tels que des piétons, des cyclistes ou des motocyclistes et 10 % des conducteurs de camionnettes. 55 des 493 tués étaient des occupants de véhicules utilitaires lourds. 63 % de ces personnes sont mortes dans des accidents sur des routes secondaires, 19 % dans des zones urbaines et 18 % sur des autoroutes. Au moins pour l’année 2016, l’évolution des accidents impliquant des camionnettes pesant jusqu’à 3,5 tonnes est préoccupante : le nombre de décès a augmenté ici de près de 13 % par comparaison avec l’année précédente, passant de 373 à 420. Après les années de baisse, le niveau de 2010 était ainsi de nouveau atteint. 130 morts étaient les occupants de camionnettes, soit une augmentation de 8,3 % par rapport à l’année précédente. 67 % des victimes d’accidents impliquant des camionnettes ont perdu la vie sur des routes secondaires, 23 % dans des zones urbaines et 10 % sur des autoroutes. Selon de premières estimations de l’ONISR, il semble qu’une nette détente se fasse de nouveau ressentir en 2017 pour les accidents impliquant des véhicules de transport routier de marchandises d’un poids inférieur et supérieur à 3,5 tonnes.

Aux États-Unis, une image moins réjouissante se dessine depuis quelques années déjà. Selon la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA, Administration nationale pour la sécurité du trafficsur les autoroutes), l le nombre de morts dans des accidents de la route impliquant des véhicules de transport routier de marchandises a certes baissé entre 2008 et 2009 de 4 245 à 3 380, soit de près de 20 %. Mais, depuis cette époque, la tendance est de nouveau plus ou moins en hausse constante. Les chiffres ont même dépassé le niveau de 2008. En 2016 aux États-Unis, 4 317 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route impliquant des véhicules de transport routier de marchandises, rien qu’entre 2014 et 2016, la hausse s’est montée à peu près à 10 %. Parmi les 4 317 tués, il y avait 3 127 (= 72 %) occupants d’autres véhicules (+ 4 % par rapport à 2015), 722 (= 17 %) occupants de véhicules de transport routier de marchandises (+ 8 % par rapport à 2015) et 468 (= 11 %) d’ usagers de la route non protégés tels que des piétons ou des cyclistes (+ 13 % par rapport à 2015).

Drapeau de france

Taux d’usagers de la route tués dans des accidents impliquant des véhicules utilitaires lourds (de plus de 3,5 t) en France en 2016

Vous pouvez afficher et masquer des données via les boutons en couleur. Veuillez veiller à ce que les valeurs absolues réelles puissent présenter des différences minimes (<1%).
Source?: Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR)

Drapeau de france

Taux d’usagers de la route tués dans des accidents impliquant des véhicules utilitaires légers (jusqu’à 3,5 t) en France en 2016

Vous pouvez afficher et masquer des données via les boutons en couleur. Veuillez veiller à ce que les valeurs absolues réelles puissent présenter des différences minimes (<1%).
Source?: Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR)

Partager la page