Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

Imaginer de nouvelles voies

nov. 2020

Technologie Automobile

Symbole de la bicyclette à lumière laser

Le nombre croissant d’accidents impliquant des cyclistes et l’augmentation prévue du trafic des vélos, en particulier dans l’espace urbain, entraînent la nécessité d’envisager des mesures, qui étaient rejetées jusqu’à présent car elles semblaient absurdes, visant à accroître la sécurité routière, peut-être même par des moyens simples. Ainsi, par exemple, avec le dispositif d’éclairage sur le vélo:

Les feux avant avec lumière laser intégrée, qui projettent un symbole de bicyclette sur le sol, sont destinés à rendre les cyclistes reconnaissables et à annoncer leur arrivée aux carrefours sans visibilité avant même qu’ils puissent être vus directement par les autres usagers de la route. Mais aussi les cyclistes qui se trouvent dans l’angle mort d’une voiture pourraient ainsi «projeter» leur présence dans le champ de vision du conducteur et éviter de ne pas être remarqués. De même, de nouveaux types de feux arrière pour vélo projettent par laser une piste cyclable virtuelle sur la route afin de montrer aux véhicules qui dépassent la zone de sécurité du cycliste et les inciter à garder une plus grande distance de dépassement.

De tels systèmes sont déjà utilisés dans certains pays, notamment pour les vélos de location, alors que dans d’autres pays, comme l’Allemagne, ils sont interdits. Il est ici nécessaire de trouver un moyen entre l’exclusion catégorique des nouvelles techniques de renforcement de la sécurité et la prolifération sécuritairement contre-productive de gadgets «à la mode». Mais ces fonctions supplémentaires – comme bon nombre des innovations prévues en matière d’éclairage dans le secteur automobile – nécessiteront en principe dans tous les cas une consultation et un examen plus approfondis au sein des organes d’experts compétents tels que le GRE de la CEE-ONU à Genève.

Partager la page