Un standard pour la conduite automatisée

août 2019

Nouvelles & Campagnes

Automatisiertes Fahren
Foto: Daimler AG

Dans un livre blanc intitulé « Safety First for Automated Driving (SaFAD) » publié récemment, onze entreprises de l’industrie automobile et du domaine de la conduite automatisée ont présenté le cadre devant régir le développement, les tests et la validation des véhicules particuliers automatisés. Ce document a été publié par Aptiv, Audi, Baidu, BMW, Continental, Daimler, Fiat Chrysler Automobiles, HERE, Infineon, Intel et Volkswagen.

Le SaFAD souligne notamment l’importance des phases de tests et de validation mais aussi du principe de safety by design (« sécurité dès la conception ») dans l’élaboration d’un standard pour la conduite automatisée commun à l’ensemble du secteur. Le SaFAD propose aux ingénieurs et aux conducteurs de véhicules automatisés un cadre clair, allant de l’exigence de sécurité fondamentale d’un système « plus sûr que le conducteur moyen » à la description détaillée des composants utilisés en backend et dans le véhicule, comme les caméras ou les systèmes de direction. Le document liste également l’ensemble des méthodes de sécurité nécessaires pour la conduite automatisée conformément aux niveaux SAE 3 et 4.

Le SaFAD repose sur douze principes directeurs définissant les caractéristiques des véhicules autonomes. Interconnectés par une architecture générique, les composants embarqués et backend doivent être la clé de ces caractéristiques. Le SaFAD est né d’un constat essentiel : au cours des dernières années, les technologies de conduite automatisée et leur développement ont suscité un intérêt grandissant, motivé par la volonté de réduire le nombre d’accidents graves sur les routes, de rendre la circulation plus fluide et d’introduire de nouveaux concepts de mobilité. Cette croissance exponentielle ouvre la voie à de nombreuses méthodes de développement élaborées aussi bien par des entreprises déjà établies que par des nouvelles venues dans le secteur.

Les auteurs et experts des différentes entreprises ayant participé à la rédaction du SaFAD présenteront au cours des prochains mois les résultats de leurs recherches communes lors de conférences réunissant les acteurs des secteurs industriel et technologique.

Partager la page