Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

Un camion écrase un enfant

mai 2019

Exemples d’accidents

Obstacle à la visibilité

Circonstances de l'accident :

Un camion roulait dans une rue étroite et légèrement en pente en direction d’un croisement avec une route prioritaire. Arrivé au croisement, le conducteur a voulu tourner à gauche. Pendant ce temps, un enfant arrivait à vélo depuis la gauche. Il roulait sur le trottoir du côté droit de la route prioritaire. Alors que le camion tournait, l’enfant a heurté le côté gauche du véhicule. Avec la roue gauche de son deuxième axe, le camion a écrasé la partie inférieure de la jambe et le pied gauches de l’enfant.

Personnes impliquées :

Conducteur d’un camion poubelle et enfant à vélo

Conséquences de l'accident / blessures :

L’enfant a été grièvement blessé.

Le conducteur était en état de choc.

Cause / problème :

Le conducteur du camion n'a pu voir que très tard le trottoir sur lequel l’enfant roulait. La visibilité dans la zone d’insertion est fortement gênée par des bâtiments, des arbres et le tracé en courbe de la route principale. De plus, l’enfant a été brièvement caché par le rétroviseur latéral ainsi que par le montant A du camion (angle mort). Depuis un camion, la visibilité directe et indirecte est entravée à plusieurs endroits, et ce malgré la présence de nombreux rétroviseurs. Quant à l’enfant, il n’a aussi pu voir le camion qu’au dernier moment en raison des bâtiments et des arbres. De plus, selon l’âge et le stade de développement de l’enfant, il se peut qu'il n'ait pas encore complètement acquis les aptitudes nécessaires pour éviter les accidents. De ce fait, les enfants sont souvent dépassés lorsqu’ils sont confrontés à des dangers et les évaluent mal.

Possibilités de prévention, atténuation des conséquences de l’accident / approche à en déduire pour les mesures de sécurité routière :

Le bateau du trottoir indique clairement la zone du croisement. Sa présence incite les usagers à ralentir leur allure. Pour que la route prioritaire soit visible plus tôt, il faudrait procéder à une taille radicale de la végétation. Pour des raisons de développement, les enfants ne sont souvent pas en mesure de prendre la bonne décision face à un danger. L’éducation et la sensibilisation à la circulation routière permettent aux enfants d’acquérir très tôt une conscience de la sécurité. Il convient également de mieux sensibiliser tous les autres usagers de la route aux comportements particuliers des enfants sur la route.

Partager la page