Un contrôle régulier contribue à la sécurité dans les stations-service

avr. 2016

Infrastructure

La fiabilité et la sécurité d’un véhicule à moteur représentent une condition préalable fondamentale à une conduite sûre sur les routes. Dans cet ordre d’idées, un usager doit également s’assurer que son véhicule ne s’immobilise pas en raison d’un manque de carburant et ne se transforme pas de lui-même en un danger pour la circulation. Par conséquent, le ravitaillement en carburant constitue un processus qui sonne comme une évidence afin de faire avancer un véhicule à moteur. Toutefois, peu nombreux sont ceux qui se soucient du fait que le ravitaillement en carburant, mais aussi l’exploitation d’une station-service revêtent une certaine importance en termes de sécurité. En effet, les stations-service figurent parmi les « installations soumises à surveillance » qui doivent être régulièrement contrôlées en Allemagne, ainsi que dans d’autres pays selon différents domaines juridiques. À titre d’exemple, les organisations d’experts, telles que DEKRA, accomplissent ce type de mission.

Dans le cadre du contrôle de protection contre les incendies et les explosions d’une station-service, les vérifications portent notamment sur la sécurité et le bon fonctionnement des installations électriques et des pompes à carburant, de même que sur l’étanchéité de la totalité des tuyauteries et des cuves de stockage. De plus, chaque station-service doit être équipée d’une chaussée étanche aux liquides afin d’empêcher toute pollution du sol et les canaux d’évacuation de cette chaussée passent par un système de séparation. Par conséquent, l’état de la surface de ravitaillement en carburant et du séparateur doit également faire l’objet d’un contrôle régulier. En effet, plus de 100 000 litres de carburant sont stockés en moyenne dans une station-service et il est impensable que les nappes phréatiques soient polluées en raison d’une fuite éventuelle. En outre, il convient également de ne pas sous-estimer le risque d’explosion car l’essence constitue en fin de compte un liquide extrêmement inflammable qui s’évapore à une température ambiante bien inférieure à la normale et qui génère une atmosphère explosible. Par ailleurs, le processus dit de récupération des vapeurs de carburant est responsable du fait que le ravitaillement en essence d’un véhicule présente un caractère sûr et « inodore », dans la mesure du possible. Par conséquent, chaque pistolet de remplissage dispose d’un dispositif d’aspiration intégré qui absorbe les vapeurs de carburant rejetées dans le réservoir du véhicule pendant le ravitaillement et qui les redirige vers la cuve de stockage souterraine. Ainsi, il est également nécessaire de contrôler ces installations conformément aux dispositions de la loi fédérale allemande sur la protection contre les immissions.

Par ailleurs, plusieurs exigences supplémentaires résultent du fait qu’un nombre nettement supérieur de carburants gazeux sont désormais proposés sur le marché. L’Allemagne recense actuellement environ 6 000 stations-service qui distribuent du gaz, dont la majorité se trouve sur des surfaces de stations-service « normales » (essence et gazole). C’est dans ce type de station-service qu’il est particulièrement nécessaire de prendre en compte les interactions de ces carburants totalement différents du point de vue de la sécurité.

Partager la page