Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

Une camionnette quitte la route

juin 2018

Exemples d’accidents

Circonstances de l’accident :
Sur une route principale, le conducteur d’une camionnette a quitté la route vers la gauche à la fin d’un long virage à gauche. La camionnette a traversé le terre-plein sur une distance d’environ 120 mètres. Toutefois, d’après les traces, le conducteur n’a effectué ici qu’un freinage partiel, pas de freinage d’urgence. De même, il n’a pas amorcé de contre-braquage. Le véhicule a suivi le tracé du terre-plein jusqu’à un talus, il a descendu ce talus et frôlé un arbre avant d’entrer en collision frontale avec un autre arbre. Au moment de l’accident, la chaussée était sèche.

Véhicules :
Camionnette

Conséquences de l’accident?/ blessures :
Deux occupants ont été grièvement blessés.

Causes / problèmes? :
Le véhicule était en bon état technique. La direction et le système de freinage étaient fonctionnels. La vitesse maximale autorisée sur les lieux de l’accident était de 100 km/h. Avec la vitesse maximale avérée de 86 km/h, il aurait été possible de rouler sans problème sur cette chaussée à cet endroit. L’accident n’a donc pas de cause technique, il est dû au fait que le conducteur n’a pas remis les roues droites en sortie de virage.

Possibilités de prévention, atténuation des conséquences de l’accident / approche à en déduire pour les mesures de sécurité routière :
Une conduite attentive et concentrée du conducteur de la camionnette aurait évité cette sortie de route. Au lieu de n’effectuer qu’un freinage partiel, il aurait été judicieux d’effectuer un freinage d’urgence une fois que le véhicule avait quitté la route. Un système d’aide au maintien de voie ou un système d’alerte de franchissement de ligne aurait déjà permis d’éviter que le véhicule ne quitte sa propre voie.

Partager la page