Amélioration de la protection de tous les usagers de la route

juin 2018

Technologie Automobile

Que ce soit dans les zones urbaines, sur les routes secondaires ou sur les autoroutes : environ 90 % de tous les accidents de la circulation sont dus au facteur humain, même si des véhicules de transport routier de marchandises sont impliqués. Ici, les systèmes d’assistance à la conduite et les fonctions de conduite automatisée offrent un grand potentiel de sécurité en prévenant l’erreur humaine et en atténuant ses conséquences. Les experts en véhicules utilitaires des différentes institutions s’attendent à ce que le platooning, c’est-à-dire la conduite hautement automatisée dans un peloton en réseau numérique, présente un fort potentiel de prévention des accidents.

Selon l’Office Fédéral Allemand de la Statistique, 32 352 conducteurs de véhicule de transport routier de marchandises ont été impliqués dans des accidents de la circulation ayant entraîné des dommages corporels en 2016 en Allemagne. Nous en avons déjà parlé au chapitre « Accidents ». Presque la moitié de ce chifire concernait des accidents du traffic longitudinal (15 021), les accidents de bifurcation et d’intersection suivaient à la deuxième place avec 5 376 personnes impliquées. Entre autres, il est frappant que plus de 15 400 personnes sur un total de plus de 32 000 aient été impliquées dans les accidents avec une camionnette dont le poids total autorisé était inférieur à 3,5 tonnes. Près de 8 100 personnes étaient impliquées dans des accidents avec des camions de transport routier de marchandises de plus de 3,5 tonnes et environ 7 600 dans des accidents avec des tracteurs de semi-remorques. Les accidents étaient survenus pour près de 49 % des conducteurs dans des zones urbaines, plus de 27 % sur des routes secondaires et presque 25 % sur des autoroutes.

Dans les zones urbaines, les collisions par l’arrière et les collisions au niveau des intersections dominaient (en tout plus de 50 %) ; sur les routes secondaires, les collisions par l’arrière et les collisions avec des véhicules venant en sens inverse représentaient en tout près de 50 % tandis que, sur les autoroutes, les collisions par l’arrière étaient les plus fréquents avec plus de 50 %. Comme le souligne l’Office Fédéral Allemand de la Statistique, près de 60 % de tous les conducteurs d’un véhicule de transport routier de marchandises impliqués ont été considérés comme le responsable principal d’un accident ayant entraîné des dommages corporels. Chez les conducteurs de petits camions, près de 65 % étaient les responsables principaux de l’accident, chez les conducteurs de véhicule articulé, ce nombre était d’environ 50 %. Par comparaison : chez les conducteurs de voitures de tourisme, le taux de responsables principaux est d’environ 55 %.

Partager la page