Crash-test - Collision lors d'un croisement, de nos jours

2015

Exemples d’accidents

Crash-test
Dans un crash-test, la même configuration que l’essai précédent est choisie, mais en utilisant des véhicules actuels. En raison de l’habitacle très stable de la Mazda 6, la Ford Fiesta s’est très peu enfoncée lors de l’impact. La structure avant de la Fiesta conçue pour protéger les occupants a agi et a résorbé l’énergie. La zone avant a certes été plus déformée que sur l’ancien modèle comparable, mais les occupants des deux véhicules ont été bien protégés.

Véhicules
Ford Fiesta : première homologation 2009, (50 km/h), 1 110 kg masse
Mazda 6 : première homologation 2009, (0 km/h), 1 458 kg masse

Résultat du crash
Malgré les masses considérablement plus importantes des deux véhicules et donc l’énergie plus élevée de l’impact, le risque de blessures dans les deux véhicules impliqués a été considérablement moindre que dans le crash des deux véhicules plus anciens. L’interaction des systèmes de retenue optimisés (les deux véhicules étaient équipés non seulement de ceintures de sécurité et de prétensionneurs de ceinture, mais aussi de systèmes à airbags performants), les structures ultrarésistantes de la zone des habitacles et les zones de déformation efficaces ont démontré de manière impressionnante le potentiel sécuritaire des véhicules modernes. Toutes les valeurs de poussée mesurées sur les mannequins se situaient largement en dessous des valeurs de seuil. À condition qu’ils aient tous attaché leur ceinture, il est fort probable qu’aucun des occupants n’aurait subi de blessures graves.

Partager la page