Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

De plus en plus d'accidents avec des trottinettes électriques

nov. 2020

Accidents

 trottinettes électrique
Beaucoup de conducteurs de trottinettes électriques sous-estiment la vitesse de leur véhicule.

En Allemagne, l’utilisation des trottinettes électriques sans permis sur la route est autorisée depuis la mi-juin 2019. Dans ce pays, ces véhicules ne jouent encore qu’un rôle secondaire dans les accidents. Selon l'Office fédéral allemand de la statistique, durant le premier trimestre 2020 il y a eu 251 accidents avec de petits véhicules électriques. Un utilisateur de trottinette électrique a été tué, 39 ont été gravement blessés et 182 légèrement blessés. À titre de comparaison : durant les trois premiers mois de l’année 2020, dans toute l’Allemagne la police a enregistré plus de 12 700 accidents ayant pour victimes des cyclistes. En chiffres : 52 tués, 2 052 blessés graves et 10 431 blessés légers. Dans de nombreux autres États membres de l’UE ainsi que, par exemple, aux États-Unis, l’utilisation des trottinettes électriques est déjà autorisée depuis plus longtemps. L’augmentation du nombre de ces véhicules a également entraîné une forte augmentation du nombre d’accidents.

Ainsi par exemple, selon une étude de l’université de Californie à San Francisco, aux États-Unis le nombre de blessures dues à des trottinettes a augmenté de 222 % entre 2014 et 2018, passant à plus de 39 000. Pendant cette période, le nombre d'admissions à l’hôpital a même augmenté de 365 %, passant à 3 300. Les personnes de la tranche d’âge entre 18 et 34 ans ont été les plus concernées. Les statistiques des accidents du National Electronic Injury Surveillance System (Système national de surveillance électronique des blessures) ont été analysées pour réaliser cette étude.

Une étude sur les accidents de trottinette électrique entre le 5 septembre et le 30 novembre 2018 à Austin au Texas a également attiré l’attention. En 87 jours, il y a eu là-bas 192 blessés nécessitant des soins, ce qui correspond à un peu plus de deux blessés par jour. Plus de 60 % des blessés ont indiqué que l’accident s’était produit entre la première et la neuvième utilisation de la trottinette électrique. Moins de 1 % des conducteurs portaient un casque, presque 50 % d’entre eux ont été blessé à la tête.

Au vu du nombre croissant d’accidents avec des trottinettes électriques, l’hôpital de la Charité à Berlin a également examiné les blessures et les causes des accidents dans le cadre d’une étude. Pour ce faire, l’équipe du Prof. Dr Martin Möckel, directeur médical de la médecine d’urgence et aiguë des campus Charité Mitte et Virchow-Klinikum, a examiné en tout 24 patientes et patients âgés de 12 à 62 ans en juillet 2019. Les experts ont constaté que des blessures typiques pour ce type de véhicule sont par exemple des déchirures de la partie supérieure de la cheville, des fractures des extrémités supérieures et des blessures à la tête. Ainsi, plus de la moitié des patients ont eu des blessures à la tête. Il s’agissait là la plupart du temps de légères contusions et d’égratignures. Quatre des 24 patients ont souffert de traumatismes crâniens légers. Les accumulations de blessures des tissus mous des extrémités inférieures dans la zone de la cheville supérieure ont été les conséquences d’accidents dus à un démarrage inadéquat avec la trottinette électrique. Dans la plupart des cas, les accidents étaient dus à un manque d’attention, au non-respect du code de la route et à une aptitude limitée à circuler, due par exemple à la consommation de drogues ou d’alcool avant de partir. Il en résulte que les trottinettes électriques, qui sont une forme de mobilité supplémentaire, représentent un danger non négligeable pour les utilisateurs. En même temps, elles constituent un nouveau défi pour le réseau de circulation existant.

Partager la page