Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

Rencontres dangereuses

févr. 2021

Nouvelles & Campagnes

cycliste

Conducteurs de véhicules à moteur, cyclistes, piétons : ces trois groupes d’usagers de la route se partagent souvent le même espace de circulation dans les centres villes, alors qu’ils se déplacent à des vitesses extrêmement différentes. « Dans de telles conditions, des rencontres mettant en péril la vie des uns ou des autres sont inévitables » avertit Danijel Cakeljic, accidentologue chez DEKRA. Lorsque la route est étroite, il est parfois difficile pour les automobilistes de maintenir une distance de sécurité minimale par rapport aux cyclistes. En Allemagne, par exemple, la loi prescrit une distance minimale de 1,5 mètres en agglomération et de deux mètres hors agglomération. Lors de dépassement sur des routes étroites, il est plus sûr qu’ils attendent de parvenir à un endroit où le cycliste pourra plus facilement les éviter.

De leur côté, les cyclistes doivent prendre en compte les intérêts des conducteurs de véhicules à moteur et leur donner la possibilité de dépasser en se déportant légèrement aux endroits appropriés pour le faire. Pour éviter de tels conflits, il serait utile que les cyclistes planifient leur itinéraire de façon à éviter autant que possible les axes très fréquentés dépourvus de piste cyclable, si nécessaire au prix d’un détour légèrement plus long.

« Cela permettrait d’éviter, du moins en partie, que les cyclistes ne deviennent des obstacles pour le trafic motorisé en raison de leur vitesse de circulation réduite », indique l’expert. Il serait également utile que les cyclistes empruntent plus systématiquement les pistes cyclables en cas de forte circulation, et ce, même si circuler sur la chaussée leur permettrait de se déplacer plus rapidement.

Mais le manque de séparation des espaces de circulation ne constitue pas seulement un danger sur les voies fréquentées par les véhicules à moteur : il entraîne aussi régulièrement des rencontres dangereuses entre les cyclistes et les piétons. « Faire preuve d’une plus grande considération mutuelle peut contribuer grandement à éviter les accidents », souligne Danijel Cakeljic. Il considère qu’actionner la sonnette à temps avant de dépasser des piétons doit être perçu comme un signal d’avertissement bienvenu, et non comme une tentative de forcer la route. Quant aux piétons, il souhaiterait qu’ils fassent preuve de davantage de prudence et de considération lorsqu’ils empruntent et traversent des pistes cyclables.

Partager la page