Votre navigateur est obsolète.

Internet Explorer n’est plus pris en charge. Veuillez changer de navigateur pour une meilleure qualité du site Web.

La construction de ronds-points ne doit pas négliger la sécurité routière

juin 2017

Infrastructure

Depuis les années 1990 déjà, le rond-point connaît une renaissance dans de nombreux pays européens. La vitesse réduite a entraîné une diminution et du nombre d’accidents et de la gravité des blessures en cas d’accident. Mais les ronds-points ne sont pas toujours la solution optimale et, si les conditions environnantes sont défavorables, ils ne contribuent pas toujours à la sécurité routière. Ainsi, les ronds-points doivent être signalés à temps. La nuit surtout, une information précoce et bien visible est nécessaire, par une signalisation adaptée, un éclairage suffisant ou des marquages rétro-réfléchissants. Ainsi que l’a démontré une étude réalisée par l’université technique de Dresde pour l’Office Fédéral Allemand des Routes (BASt), la mauvaise visibilité des ronds-points en cas de pluie et par temps humide peut entraîner un surcroît d’accidents impliquant des deux-roues motorisés ou non, que les automobilistes ne voient pas ou ne voient que trop tard. En chiffres : un accident sur deux survenu dans un rond-point parmi ceux que l’étude a examinés avait eu lieu sur chaussée mouillée, et un tiers d’entre eux environ impliquait un cycliste. Les entrées et les sorties devraient en outre être aménagées de manière à ce qu’elles ne puissent pas être prises sans réduire la vitesse. D’autres part, les œuvres d’art encore souvent installées au centre des ronds-points ne devraient pas représenter un obstacle dangereux ni distraire les usagers de la route. Il est incompréhensible, en ce qui concerne les règles de priorité dans les ronds-points, que des règles différentes continuent à s’appliquer en Europe. Quelques exemples : en Allemagne, la circulation entrante doit attendre, la circulation à l’intérieur du rond-point est prioritaire, on ne clignote que pour sortir. En Autriche s’applique la règle de la priorité des véhicules venant de droite, la circulation entrante a la priorité sur la circulation à l’intérieur du rond-point. Des panneaux peuvent néanmoins ordonner une autre règle de priorité. On clignote pour sortir. En Italie aussi, la règle de la priorité des véhicules venant de droite s’applique dans les ronds-points, mais dans la pratique elle n’est souvent pas respectée. Il faut donc faire preuve de la plus grande prudence. En France, les véhicules qui entrent dans le rond-point ont en principe la priorité. Des panneaux de signalisation donnent cependant souvent la priorité à la circulation à l’intérieur du rond-point. En Suisse comme en Espagne, au Portugal et en Pologne, la circulation à l’intérieur du rond-point a la priorité, sauf panneaux de signalisation contraires. En Grande-Bretagne, avec la conduite à gauche, le sens de circulation est à gauche. La circulation venant de droite à l’intérieur du rond-point est normalement prioritaire.

Partager la page