Un camion emboutit une voiture de tourisme

juin 2018

Exemples d’accidents

Circonstances de l’accident?:
Sur l’autoroute, en plein jour, un conducteur de camion roulant à 90 km/h a embouti une voiture de tourisme qui roulait devant lui à une vitesse approximative de 30 à 50 km/h au milieu de la voie de droite. Environ 34 mètres après cette première collision, la voiture de tourisme, qui était encastrée dans le camion, a été poussée sur un autocar de tourisme. En raison d’un embouteillage, l’autocar et la voiture de tourisme avaient réduit leur vitesse à temps. Les feux stop (dont il a été prouvé qu’ils fonctionnaient au moment de la collision) ont dû s’allumer visiblement pour avertir les usagers suivants. L’inspection technique du camion n’a pas révélé d’éléments permettant de penser que son système de freinage présentait un défaut avant la collision avec la voiture de tourisme impliquée. La visibilité était excellente, le revêtement de la chaussée était sec.

Véhicules :
Camion, voiture de tourisme, autocar

Conséquences de l’accident?/ blessures?:
Deux occupants de la voiture de tourisme ont été tués, plusieurs passagers de l’autocar ont subi des blessures légères.

Causes?/ problèmes?:
Du point de vue des experts, les seules raisons de l’accident sont la vitesse excessive et le manque de réaction du conducteur du camion avant la collision avec la voiture de tourisme.

Possibilités de prévention, atténuation des conséquences de l’accident / approche à en déduire pour les mesures de sécurité routière :
Le conducteur du camion aurait dû réagir au ralentissement de la circulation devant son véhicule et/ou à l’allumage des feux stop de l’autocar par un freinage léger. Plus tard, en constatant la proximité évidente de la voiture de tourisme, il aurait dû freiner fortement ou effectuer une manoeuvre d’évitement sur la voie de gauche ou sur l’accotement, ce qui aurait évité la collision. Un système automatique d’assistance de freinage d’urgence aurait aussi pu éviter l’accident ou, tout au moins, atténuer ses conséquences pour les occupants de la voiture de tourisme. Une conduite attentive et concentrée de la part du conducteur du camion aurait sauvé des vies.

Partager la page