Une voiture accroche un cycliste

mai 2019

Exemples d’accidents

Vélo peu voyant

Circonstances de l'accident :

Un cycliste de 8 ans voulait traverser une route nationale de nuit. Sans s’arrêter, il s’est engagé sur la chaussée depuis un chemin perpendiculaire. Pendant ce temps, un véhicule arrivait de la droite. Le conducteur n’a pas vu l’enfant à temps et une collision s’est produite sur la voie de circulation de la voiture.

Personnes impliquées :

Automobiliste, enfant à vélo

Conséquences de l'accident / blessures :

L’enfant a été grièvement blessé lors de la collision.

Cause / problème :

En Allemagne, un enfant a le droit de rouler à vélo sur la chaussée à partir de 8 ans. Dans ce cas, le vélo utilisé doit cependant satisfaire aux exigences du code de la route allemand. Le vélo concerné était doté de lampes allumées mais non conformes au code de la route. Il n’était pas équipé de catadioptres latéraux. Le conducteur de la voiture n’était pas en mesure de voir le jeune cycliste avant le tout dernier moment. De plus, la voiture avait la priorité, ce que l’enfant a ignoré.

Possibilités de prévention, atténuation des conséquences de l’accident / approche à en déduire pour les mesures de sécurité routière :

Un système d’aide au freinage d’urgence avec détection des cyclistes et également fonctionnel hors agglomération aurait permis d’éviter l’accident ou du moins d’en atténuer considérablement les conséquences. Tous les véhicules circulant sur la route doivent être conforme aux prescriptions du code de la route. Cela s’applique également aux vélos. Les parents doivent s’assurer que les vélos de leurs enfants satisfont à ces exigences. Lors de trajets effectués dans l’obscurité, les cyclistes doivent porter des vêtements voyants et contrastés, si possible dotés d’éléments réfléchissants. Par ailleurs, les parents doivent obliger leurs enfants à descendre de leur vélo et à le pousser pour traverser les axes qui sont très fréquentés ou sur lesquels les véhicules roulent à grande vitesse.

Partager la page